Rechercher

Interview de Michel TORRE, entraineur du team compétition du RJC




đŸ‘‰đŸ» Comment as-tu dĂ©couvert le jet ? Et le Roca Jet Club ?

🏁 J'ai dĂ©couvert le jet en 1992, Ă  l'Ă©poque je faisais du motocross en amateur et aprĂšs pas mal de grosses chutes et blessures j'ai cherchĂ© un sport qui pouvait se rapprocher en terme de sensations, je me suis donc tournĂ© logiquement vers le jet Ă  bras et j'ai commencĂ© Ă  louer par demi-heure sur le site de Roquebrune cap martin, pas mal de galĂšres pour dĂ©buter car livrĂ© a soi-mĂȘme sans aucun prof, et je crois que c'est ce cĂŽtĂ© qui m'a plu, il faut dire qu'Ă  l'Ă©poque les jets ( js440 ) Ă©taient beaucoup moins stables que maintenant et donc plus difficile Ă  apprĂ©hender...



đŸ‘‰đŸ» À quelle Ăąge es-tu montĂ© sur une jet-Ă -Bras pour la premiĂšre fois ? Quelles ont Ă©tĂ© tes sensations ?

🏁 Le Roca jet club, je le regardais Ă  l'Ă©poque de la route avec une folle envie de descendre voir ce qu'il s'y passait ( en 1992, j’avais 20 ans et le roca Ă©tait situĂ© en contrebas de la route au niveau du portier, oĂč se situe aujourd'hui le Twiga) en 1993 j'ai dĂ©cidĂ© de faire le pas et d'acquĂ©rir une machine; un yamaha superjet 650 et de m'inscrire au club.

Une sensation de libertĂ© au milieu de la mer, un peu comme si l'on volait sur l'eau mĂȘme si Ă  mes dĂ©buts j'Ă©tais plus sous l'eau que sur....ET



đŸ‘‰đŸ» Qu’est ce que tu aimais dans la pratique du jet et durant les compĂ©titions ?

🏁 La pratique du jet m'a permis avant tout de satisfaire ma soif d'adrĂ©naline et la compĂ©tition mon goĂ»t pour la course que je connaissais dĂ©jĂ  un peu en moto en tant qu'amateur, l envie de se mesurer aux autres, de se surpasser et de pratiquer un sport non pas seulement pour le fun mais aussi pour se fixer un but et travailler pour progresser et arriver Ă  se battre parmi les meilleurs



đŸ‘‰đŸ» As-tu un moment/Ă©vĂ©nement qui t’a particuliĂšrement marquĂ© pendant tes annĂ©es de jet-skieur ?

🏁 C'est difficile de donnĂ© un moment qui m'a particuliĂšrement marquĂ© mais je pense que la premiĂšre sensation de tenir en Ă©quilibre sur un jet Ă  bras est inoubliable et ensuite on dira que chaque ligne de dĂ©part laisse un souvenir mĂ©morable et bien sĂ»r les podiums, notamment ma victoire lors de la finale du championnat de France Ă  Avignon, c'Ă©tait assez particulier car je sortais de nombreuses annĂ©es de rĂ©Ă©ducation suite Ă  un grave accident de moto et de pouvoir revenir Ă  la compĂ©tition et d'obtenir Ă  nouveau des rĂ©sultats a Ă©tĂ© une Ă©norme satisfaction.Ce podium avait vraiment un goĂ»t spĂ©cial , je l'avais dĂ©diĂ© Ă  mon ami et assistant Jonathan qui a subi le mĂȘme accident que moi et qui lui avait coĂ»tĂ© la vie...

đŸ‘‰đŸ» À quel moment as tu senti l’envie d’entraĂźner des jeunes ? Pourquoi ?

🏁 J'ai toujours aimĂ© apprendre aux autres et dans toutes les disciplines, j'aime bien regarder et analyser les techniques des sportifs, c'est trĂšs intĂ©ressant et enrichissant...J'ai commencĂ© avec mon propre fils; et ensuite j'avais toujours dans l'idĂ©e de crĂ©er une Ă©cole de pilotage de jet mais je n'avais jamais fait le pas, surement par manque de temps et de financement aussi... Jusqu'au jour oĂč la direction de l'Ă©ducation nationale de le jeunesse et ,des sports de Monaco, en collaboration avec la suretĂ© publique nous demande suite Ă  la recrudescence des accidents de la route chez les jeunes notamment en scooter Ă  rĂ©flĂ©chir Ă  une solution alternative avec le jet et de prĂ©senter ce projet lors d'un colloque organisĂ© en principautĂ©....Ce sera la naissance de notre projet intitulĂ© " Ă©cole de pilotage de jet Ă  bras "

đŸ‘‰đŸ» Est-ce que le rĂŽle d’entraĂźneur est compliquĂ© ?

🏁 On ne peut pas dire que le rĂŽle d'entraineur est compliquĂ© mais je dirais plutĂŽt qu'il nĂ©cessite d'ĂȘtre multi-taches et c'est cela le plus compliquĂ©, en effet il ne suffit pas d'ĂȘtre bon dans un sport pour ĂȘtre bon entraineur mĂȘme si Ă©videmment cela aide beaucoup.. Il faut faire part de beaucoup de pĂ©dagogie et surtout savoir se mettre Ă  la disposition et de s'adapter Ă  chaque sportif ... car on a beau avoir les bases chaque individu rĂ©agit diffĂ©remment et c'est le rĂŽle d'un entraineur de s'adapter Ă  son athlĂšte et de faire des programmes en consĂ©quence

đŸ‘‰đŸ» As-tu des moments qui t’ont marquĂ© en tant qu’entraĂźneur ? Une victoire d’un athlĂšte ? L’ accident d’un athlĂšte ?

🏁 Des moments qui m'ont marquĂ© il y en a eu beaucoup, notamment chaque dĂ©part est un stress et une montĂ©e d'adrĂ©naline pour le pilote mais aussi l'entraineur qui est Ă  ses cĂŽtĂ©s et qui tient la machine...Mais indĂ©niablement le moment qui m'a vraiment Ă©mu a Ă©tĂ© la premiĂšre victoire de lisa lors d'une manche de la coupe du monde a doncaster en angleterre en 1995, c'Ă©tait en fait l 'aboutissement et la concrĂ©tisation de tout le travail fourni et la prise de conscience pour la pilote qu'elle en Ă©tait largement capable, je dirais mĂȘme que j'ai eu du mal Ă  retenir quelques larmes lors du passage de la ligne d'arrivĂ©e...

đŸ‘‰đŸ» Est-ce que la pratique du sport t’a aidĂ© dans ta vie professionnelle ?

🏁 La pratique du sport m'a aidĂ© dans ma vie professionnelle mais surtout dans ma vie de tous les jours, la vie tout comme le sport est un combat de longue haleine avec des bonheurs et des dĂ©sillusions et c'est cela qui nous fait avancer, on apprend de ses erreurs et de ses contre performances et on en ressort plus fort....une seule philosophie, ne jamais lacher et se persuader que tout est possible Ă  force de travail et de volontĂ©...

đŸ‘‰đŸ» Est-ce que la pratique du sport t’a influencĂ© sur le choix de ta carriĂšre professionnelle ?

🏁 J'ai choisi de travailler aprĂšs le bac au lieu de continuer mes Ă©tudes et ,dĂšs mes 18 ans , pour pouvoir financer mes rĂȘves de sports mĂ©caniques, d'abord la moto puis ensuite le jet-ski...J'ai un boulot dans la comptabilitĂ© au sein du Gouvernement MonĂ©gasque qui me plait et que j'exerce depuis presque 30 ans et j'ai la chance aujourd'hui d'avoir Ă©tĂ© dĂ©tachĂ© de mon emploi pour une annĂ©e afin d'encadrer notre pilote fĂ©minine monĂ©gasque qui s'est lancĂ©e Ă  la conquĂȘte d'un titre mondial de jet-ski....

đŸ‘‰đŸ» Est-ce que tu continues Ă  pratiquer un sport aujourd’hui ?

🏁 Je continue bien sur Ă  pratiquer mon sport en parallĂšle avec mon rĂŽle d'entraineur mais beaucoup mois voire plus du tout en compĂ©tition car il est trĂšs difficile d'allier les deux correctement...Je prĂ©fĂšre me consacrer 100% Ă  mon rĂŽle d'entraineur mĂȘme si je dois quand mĂȘme l'avouer ça dĂ©mange toujours lorsque l'on se retrouve sur une ligne de dĂ©part de partir Ă  la place de ma pilote...

đŸ‘‰đŸ» Quels conseils donnerais-tu aux athlĂštes qui veulent s’investir dans ce sport ?

🏁 Un conseil que je pourrais donner Ă  un jeune qui voudrait s'investir dans ce sport, mais je crois que cela vaut dans tous les sports, c'est avant tout de se faire plaisir en le pratiquant, de s'entrainer dur, d'ĂȘtre attentif et Ă  l'Ă©coute des autres pratiquants, on apprend beaucoup des autres dans tous les domaines et ensuite si l'on veut franchir le cap du loisir et accĂ©der Ă  un haut niveau, le conseil serait de bien s'entourer et de faire preuve de sĂ©rieux dans les entrainements mais tout en gardant le cĂŽtĂ© ludique de sa discipline... je ne cesse de rĂ©pĂ©ter Ă  mes sportifs que mĂȘme si les rĂ©sultats sont importants et qu'ils sont bien sur le but ultime de tout sportif, il est important de sortir de sa compĂ©tition avec un sentiment de satisfaction et surtout ĂȘtre capable d'avoir un esprit critique et d'analyse, je le dis et le rĂ©pĂšte on apprend des ses erreurs...ne jamais baisser les bras et travailler dur Ă  l'entrainement afin que la compĂ©tition paraisse facile...

🌈BONUS☀:

Michel est aussi le trĂ©sorier du Club đŸ€‘ ! Amoureux des sports extrĂȘmes il pratique aussi a un trĂšs bon niveau la moto, la voiture en circuit 🏎 et le snowboard 🏂; et on peut dire que ça en "jet » (jeu de mot 
 😜 ).

Le petit mot de ses athlĂštes đŸ„°:


🏁 Magalie Quinti

Sous ses airs de rustre, Michel est quelqu’un de gentil et gĂ©nĂ©reux. Il nous a transmis sa passion avec beaucoup de pĂ©dagogie. Un grand merci Ă  Michouuu pour ces belles annĂ©es partagĂ©es autour du jet 😍.

Ces annĂ©es m’ont fait grandir et m’ont appris beaucoup de chose !! Je ne sais mĂȘme pas si j’aurai assez d’une vie pour lui rendre tout ça. Ma petite contribution a Ă©tĂ© de savoir faire des noeuds marins 😂 😂 .

🏁 Charles-Elie Jardin:

C’est un entraineur qui prend toujours soins de ses athlĂštes. Il nous a toujours mis dans les meilleures conditions possibles afin d’avoir les meilleurs rĂ©sultats. Il est bienveillant et sĂ»r de lui. On ne peut que lui faire confiance ! Merci pour tout ce que tu m’as apportĂ© Coach !


🏁 Lisa Caussin-Battaglia:

Michel est une personne qui se donne corps et Ăąme dans tout ce qu’il entreprend! Il nous pousse toujours Ă  nous dĂ©passer, et je ne serais jamais arrivĂ©e au niveau auquel je suis aujourd’hui sans son aide! Il a toujours Ă©tĂ© trĂšs patient et parvient Ă  s'adapter aux personnalitĂ©s de chacun de ses athlĂštes pour les faire progresser au mieux! J'espĂšre qu'on dĂ©crochera un jour le titre qu'on convoite tant !


#jetski #aquabikeworldchampionship #officialrider #monaco #rocajetclub #mtracingmonaco







56 vues
 

(+33) 06 43 91 36 54

Digue de Fontvielle, Quai Jean-Charles Rey, 98000 Monaco

  • Google Places
  • Facebook
  • Instagram
  • Twitter
  • LinkedIn

©2020 par Roca Jet Club MONACO. Créé avec Wix.com